Diplomatie : Jacob Zuma veut que l’Afrique du Sud et le Nigeria dirigent le continent

Le Président sud-africain Jacob Zuma a appelé à l’union entre le Nigeria et l’Afrique du Sud pour stimuler la croissance économique en Afrique.

Le Président nigérian, Muhammadu Buhari, et le Président de la République d'Afrique du Sud, Jacob Zuma, à la State House à Abuja. | © The Nation

Le Président nigérian, Muhammadu Buhari, et le Président de la République d’Afrique du Sud, Jacob Zuma, à la State House à Abuja. | © The Nation

Les deux pays doivent assumer leur rôle de grandes puissances en Afrique pour faire progresser la croissance du continent, a-t-il déclaré lors d’une session conjointe de l’Assemblée nationale mardi à Abuja.

Le chef de l’Etat sud-africain, en visite au Nigeria, a déclaré que les deux pays devraient collaborer dans les domaines de la diversification économique, la production d’électricité et son approvisionnement, l’agriculture et l’agro-industrie, le développement du tourisme, les mines, la banque, le développement des infrastructures, l’aviation, la fabrication et les secteurs de l’automobile.

« Nous devons aspirer à la diversification de nos économies pour créer plus d’opportunités d’emplois à une échelle suffisamment large pour nos populations, afin d’améliorer les conditions de succès et de croissance de nos économies ».

« Cela nous permettra de nous détacher de l’héritage colonial qui a transformé l’Afrique en fournisseur de matières premières et de destination des produits transformés », a-t-il dit

Selon lui, c’est important parce que l’état actuel des choses rend l’Afrique vulnérable à la volatilité de l’économie internationale qui soutient les conditions inégales commerciales.

Il a en outre expliqué que cette diversification va à long terme améliorer l’impact que l’Afrique peut avoir dans l’économie mondiale et reconfigurer les termes de l’échange.

Concernant l’alimentation « épileptique » du courant au Nigeria, Zuma a proposé l’aide de l’Afrique du Sud avec son expérience pour relever les défis.

Il a par ailleurs ajouté que le Nigeria et l’Afrique du Sud devraient conduire d’autres pays africains dans la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD).

Selon lui, les deux pays doivent être à l’avant-garde de la bataille parce que « nous sommes les plus grandes puissances économiques du continent ».

 © APA

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau