BLAISE COMPAORE PRÉSIDENT DE BURKINA: « Thomas Sankara reste pour moi, une idole… »

 

Blaise cedeao 600x375 300x187

Le Président Burkinabé, Blaise Compaoré se souvient du Capitaine Thomas Sankara. L’actuel chef d’ Etat du Faso l’a fait savoir à un très proche et membre de la famille présidentielle. Il qualifierait la disparition de cet icône Africain de perte pour le Burkina Faso, mais également pour l’Afrique.

«Thomas reste pour moi, une idole, je l’aimais bien, je me souviendrais toujours de lui» a confié le Président du Burkina à un membre de la famille présidentielle. En effet, le Capitaine Sankara a été assassiné en 15 octobre 1987 et ses proches ont toujours pointés du doigt son successeur et «ami» Blaise Compaoré.

Arrivée au pouvoir juste après la mort du père de la révolution Burkinabé, Blaise Compaoré, a pris le pouvoir un «jeudi noir» du 15 octobre 1987, lors d’un coup d’Etat sanglant au cours duquel Sankara, son prédécesseur à la tête de l’Etat, a été tué.

Blaise Compaoré avait décrit le meurtre du capitaine Sankara comme un «accident» et avait déclaré que Sankara avait «trahi l’esprit de la révolution». Cependant, cette affirmation était largement contestée au moment de la prise du pouvoir.

Notre source ajoute que: le Président Blaise était l’«ami» et l’«homme de confiance» du Président Sankara.

Il reste encore le chef de l’Etat qui a le plus durée au pouvoir au Burkina. Malgré des efforts, le pays peine à sortir de la pauvreté comme beaucoup d’autres pays d’Afrique.

Des opposants Burkinabés ont récemment organisé une marche à Ouagadougou pour demander au président Blaise Compaoré de respecter la constitution et de ne pas se présenter à l’élection présidentielle à venir.

Times24.info

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau