BENIN : L’AMBASSADEUR FRANÇAIS RÉCUSÉ ET EXPULSÉ

benin.jpg

Dans cette affaire de classement du Benin dans le rang des pays à risque de terrorisme, vient donner un coup de froid dans les relations entre la France et le Benin.

L’ambassadeur français, Jean Paul Monchau vient d’être déclarer persona non gratta et renvoyé du Benin par le gouvernement. Ce dernier marque ainsi sa désapprobation du comportement qu’il qualifie «inamical» à son encontre. KOACI.COM apprend du ministère des affaires étrangères béninoise qu’une lettre vient d’être envoyée au Quai d’Orsay pour récuser l’accréditation de monsieur Jean Paul Monchau actuel Ambassadeur de France près le Bénin et demande son remplacement. 

Cet acte du gouvernement du Benin vient certainement couronner la tension qui a eu lieu ce week-end entre les deux ministères des affaires étrangères qui se sont par communiqués interposés tiraillé sur un sujet de la présence des terroristes au Benin. En effet, la fiche-pays concernant le Bénin a été actualisée dès le 21 janvier 2013. Elle indiquait dès cette date : "les autorités béninoises se sont engagées à exercer une surveillance particulière sur les lieux exposés mais le risque d'enlèvement ou d'attentat existe au Bénin comme dans tous les pays de la région."

L'actualisation faite le 22 février 2013 consiste à déconseiller aux Français fortement, sauf raison impérative, de se rendre dans les zones frontalières du Niger et du Nigéria. Les autorités françaises ont l'obligation de mettre en garde leurs ressortissants comme le montrent malheureusement les cas récents d'enlèvements. Cela n’a pas été du gout du gouvernement béninois qui dans une sortie médiatique a par un communiqué ‘’fustigé’’ le fait que la France ne l’a pas informé avant de balancer ces informations aux médias internationaux. Même le bémol des autorités françaises : «la situation est inchangée en ce qui concerne plus de 80% du territoire béninois où les ressortissants français doivent montrer une vigilance accrue mais où il ne leur est pas déconseillé de se rendre » n’a pas calmer la colère de la partie béninoise.

Ainsi, cette décision du gouvernement béninois de récuser l’accréditation de monsieur Jean Paul Monchau actuel Ambassadeur de France près le Bénin et la demande de son remplacement se révèle être un précédent grave qui va certainement brouiller les relations entres les deux pays.

© koaci.com : Sékodo Paru le M

Commentaires (1)

1. Thepanist (site web) 27/02/2013

C'est du pur bruit et l'agitation ce que fait le Benin. L'esclave, comme j'appelle tous les pays francofones d'afrique, ne peut pas se defaire du maitre. Il suffit que la france mafieuse visse un point ou les pince qql part et tout ce brouhaha termine.
Je pense qu'une fois de plus que les vassaux presidents la devraient deja comprendre que la france n'est pas un bon partenaire, mais un maitre, et essayer de toute leur force a s'en defaire! Mais commen? Quand on sait que c'est presidents marionnettes qui perdurent la mafiafrique france-a-fric.
Un conseil, le peuple africain, si conscient de son retard, doit se lever et prendre les choses en main, contre ces imposteurs de leaders politiques et pratiquer la DECONNEXION

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 26/02/2013