Attentat au Burkina : Aqmi publie la photo des assaillants supposés

Deux jours après l’attaque menée par un commando d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), qui a fait 29 morts dans le centre-ville de la capitale burkinabè, le groupe terroriste a publié la photo de trois assaillants. À Ouagadougou, l’enquête se poursuit.

  

Les enquêteur poursuivent leur travail de collecte d’informations sur le théâtre de l’attaque qui a visé, vendredi soir, l’hôtel Splendid et le café-restaurant Cappuccino, sur l’avenue Kwame N’Krumah, une des artères les plus fréquentées du centre-ville de Ougadougou. Pas moins de dix-huit enquêteurs français, dont des magistrats et des membres de la police scientifique, ont été envoyés sur place pour épauler les autorités burkinabè.

Selon deux bilans divergents communiqués par les autorités du Burkina Faso, 14 ou 15 étrangers ont été tués dans l’attaque, dont un enfant de 9 ans, ainsi que 8 Burkinabè. Sept corps doivent encore être identifiés.

Trois assaillants identifiés

Les corps de trois jihadistes ont été identifiés, tous des hommes, selon le ministre de l’Intérieur, Simon Compaoré. De nombreux témoignages font cependant état de plus de trois assaillants. Beaucoup évoquent également la présence de deux femmes, une thèse écartée pour le moment par les autorités.

Dans un communiqué, Al-Qaïda au Maghreb islamique a publié les photos des trois assaillants et dévoilé leur nom de guerre : Al-Battar Al-Ansari, Abu Muhammad al-Buqali et Ahmad al-Fulani. Avant même l’assaut final des forces gouvernementales contre ces derniers, samedi matin, la filière maghrébine d’Al-Qaïda avait revendiqué l’attaque, l’attribuant au groupe Al-Mourabitoune de l’Algérien Mokhtar Belmokhtar.

Source : Jeune Afrique

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau