Afrique - Burkina Faso: Au moins 23 morts dans une attaque djihadiste à Ouagadougou

 

«Il y a au moins 23 morts», a affirmé à Jeune Afrique une source. Le journal affirme que dans la nuit, des témoignages recueillis par le directeur du principal hôpital de Ouagadougou faisait état d’une vingtaine de morts. «Aucun bilan officiel n’a encore été donné mais deux ministres ont confirmé qu’il y avait des morts sans pouvoir donner de chiffre exact et alors que les opérations ne sont pas encore terminées», lit-on sur le site internet du magazine.

Un groupe de plusieurs djihadistes d'Al-Quaïda au Maghreb Islamique a attaqué vendredi soir l'hôtel Splendid de Ouagadougou, ainsi que le restaurant Cappuccino. Les deux établissements sont connus pour être fréquentés par de nombreux Occidentaux, notamment des Français et des membres de l'ONU.

Un assaut a été donné en fin de nuit samedi matin par les forces burkinabés, soutenues par les forces spéciales françaises. Durant plusieurs heures, des tirs nourris ont été échangés. Vers 8 heures, 126 personnes, dont 33 blessées, prises en otages dans l'hôtel ont été libérées et trois djihadistes ont été tués. Le bilan provisoire est d'une vingtaine de morts.

Selon l’AFP (Agence France Presse) le président du Burkina, Roch Marc Christian Kaboré, s’est rendu dans la matinée à l’hôtel Splendid, principal théâtre de l’attaque. Les forces burkinabés donnaient encore l’assaut sur l’hôtel à peine quatre heures plus tôt.

Onana N. Aaron @Cameroon-info.net

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau