Vérone Mankou : Une jeunesse « qualifiée » est « clé de l’émergence » en Afrique

Une jeunesse « qualifiée » est la « clé de l’émergence », a soutenu Vérone Mankou, jeune entrepreneur et promoteur des premières tablettes africaines, insistant que « le continent ne peut pas être émergent si sa jeunesse n’est pas qualifiée ».

Vérone Mankou, directeur général de la société congolaise VMK. | DR

Vérone Mankou, directeur général de la société congolaise VMK. | DR

« On ne peut pas être émergent quand on n’a pas une jeunesse qualifiée. On ne peut pas être émergent quand les métiers émergents ne trouveront pas de preneur », explique M. Mankou à la faveur du premier forum international sur « la contribution des jeunes à la construction d’une émergence durable en Afrique et au Congo » à l’initiative de la Fondation Perspectives d’Avenir.

La formation qualifiante est une source de création d’emplois à en croire, a poursuivi ce jeune promoteur congolais.« On peut tout dire de la Chine, on peut tout dire de la Corée du Sud, on ne peut rien trouver à dire de la qualification de leur jeunesse. Ce sont des pays de formation qualifiante et où des emplois se créent », a-t-il fait remarquer.

A la suite du Forum sur l’émergence des 12 et 13 février, la Fondation perspectives d’Avenir organisera du 22 au 27 février prochain, le « Dialogue sur l’entreprenariat des jeunes » à Brazzaville et à Pointe Noire.

La Fondation Perspectives d’Avenir est une organisation de la société civile créée en 2012 à Brazzaville par Denis Christel Sassou Nguesso.

Elle se consacre prioritairement au développement de l’éducation et de la formation professionnelle et qualifiante dans les domaines nécessaires à l’émergence et au développement du Congo. La Fondation met un accent particulier sur les jeunes congolais issus des milieux défavorisés.

© CAMERPOST avec © APA

 
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau