Refusée en tant qu’hôtesse de l’air, elle crée sa propre compagnie

Toute sa vie Sibongile Sambo rêvait d’être une hôtesse de l’air. Les standards d’admission semblaient être à sa portée. Pourtant, contre toute attente, son admission fut refusée. Un rêve brisé. Mais, pas pour longtemps, car, petite cause, grands effets.

  

Ce refus lui donna la motivation de fonder sa propre compagnie aérienne : SRS Aviation. La compagnie qui vous amène vers de nouvelles hauteurs. Le seul transporteur aérien africain dirigé par une femme.

Quand elle apprit qu’elle ne pourrait pas être hôtesse de l’air, elle ne prit pas le temps de se lamenter. Elle décida de créer sa propre affaire. Pour ce faire, elle vendit sa voiture et sa mère l’aida en lui proposant d’utiliser sa pension de retraite. Le temps de débuter sa nouvelle activité. La foi du charbonnier sans doute. Mais ses espoirs furent récompensés.

Le gouvernement Sud Africain lui délivra sa licence d’exploitation en 2004. Les débuts furent difficiles. Mais Sibongile est opiniâtre.

Désormais, elle opère en partenariat avec MCC Aviation, ce qui lui ouvre la porte à l’utilisation de leur flotte aérienne et aux divers services au sol opérés par son partenaire.

Sa compagnie aérienne est surtout spécialisée dans les vols d’affaire. Mais pas seulement, car elle opère des vols cargo, du transport en hélicoptère et même des vols pour le comptage des animaux dans les réserves animalières. Des transports de niche originaux dans le monde du transport aérien africain.

Peut être une autre façon d’appréhender les choses ?

Aujourd’hui, Sibongile Sambo gère des affrètements aériens dans le monde entier. Aussi bien du vol à 1000 $ pour des touristes visitant l’Afrique du Sud que des vols à 200 000 $ aux États Unis ou en Allemagne pour des personnalités.

Elle a brisée le monopole d’une industrie qui, avant son arrivée sur le marché, était exclusivement dominée par les hommes.

Pourtant son discours n’est motivé par aucun désir de vengeance, aucun prétexte de militantisme féministe. Elle est tout simplement une battante, une professionnelle. Et cela lui suffit largement.

Depuis, elle a aidée trois femmes à devenir pilotes. Elle envisage de faire mieux encore. Inspirée par Éthiopian Airlines qui opère désormais avec des équipages entièrement féminins. Elle ambitionne de devenir la première compagnie sud africaine à voler avec des équipages composés exclusivement de femmes. Pour elle, plus qu’un challenge ou une motivation. Une passion.

Son ambition est clairement exprimée elle veut étendre les services de sa compagnie dans toute l’Afrique. Elle sait que l’Afrique va grandir économiquement. Elle veut grandir avec l’Afrique. Un exemple frappant de l’ingéniosité et de la forte motivation des femmes africaine

Source : Laquotidienne

 
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau