Plus de 600 armes et des milliers de munitions saisies au Cameroun

Les autorités camerounaises ont indiqué vendredi que 616 armes et 2773 munitions ainsi qu’un important stock de matériels destinés à la fabrication des armes artisanales ont été saisis et détruits à Bertoua dans la région de l’Est, frontalière à la République centrafricaine sous la supervision du ministère de la Défense (MINDEF).

Dans les détails, ce sont 503 armes de fabrication artisanale et 113 armes manufacturées qui ont été détruites, un arsenal de guerre récupéré par les forces de l’ordre au cours des opérations de routine.

Selon des sources proches du dossier, s’il est vrai que le gros du butin appartient aux chasseurs et aux braconniers, la plupart des armes manufacturées ont été saisies entre les mains des bandits ainsi que des éléments des bandes armées centrafricaines qui sévissent toujours entre les frontières des deux pays.

Depuis que la Centrafrique est en butte aux problèmes d’insécurité, la partie orientale du Cameroun avec qui il partage une longue frontière, fait l’objet des attaques des milices armées centrafricaines.

Des attaques et des actes de pillages souvent à l’origine des perturbations du trafic entre le Cameroun et la Centrafrique, indépendamment du déploiement des forces de l’ordre par les deux Etats avec l’appui des éléments de la Mission de paix des Nations unies pour la Centrafrique (MINUSCA).

Signature : APA

Copyright : © APA

Star Africa

 
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau