Nécrologie: la chanteuse camerounaise Anne-Marie Nzié est décédée

L’auteure du célèbre titre à succès « Liberté » a rendu l’âme dans la nuit du mardi 24 mai 2016 à l’hôpital central de Yaoundé des suites de maladie

 

Cette fois-ci, Anne-Marie Nzié est vraiment décédée. Annoncée morte, par certains médias locaux, lundi 09 mai 2016 alors qu’elle était internée à l’hôpital central de Yaoundé, c’est finalement mardi 24 mai de la même année que la voix d’or du Cameroun a rendu l’âme. Agée de 84 ans, l’artiste camerounaise s’est éteinte des suites de maladie.

Depuis plus de deux semaines, l’auteure du célèbre titre à succès « Liberté » se trouvait dans un état critique. Anne-Marie Nzié était alors admise à l’hôpital central, pour la deuxième fois en l’espace de six mois. En soins intensifs, les médecins ont tout fait pour améliorer son état de santé, en vain.

L’artiste, qui a été faite « Chevalier de la Légion d’honneur par le gouvernement français », fera son dernier voyage pour son village natal, Lolodorf, dans la région du Sud Cameroun.

Celle qui a débuté sa carrière dans la chorale à l’âge de huit ans quitte donc la scène en laissant derrière elle cinquante années de carrière musicale et des titres à succès parmi lesquels : Liberté, Mabanze, Malunda, ô pédale des anciens, Béza ba dzo, Ma lundi, Ma ba nze, Sarah et Mbamba nlem

 Journal du Cameroun JOURNAL DU CAMEROUN

 
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau