Le premier TGV du Nigéria et de l’Afrique de l’Ouest sera sur les rails en mars 2016

C’est confirmé ! Le premier Train à Grande Vitesse (TGV) du Nigéria et de toute l’Afrique de l’Ouest sera sur les rails dès mars 2016. Avec une vitesse oscillant entre 120 et 150 km à l’heure, ce train reliera Lagos, la capitale économique du Nigéria, à la cité de Kaduna un peu plus au nord, côté ouest.

 

 La construction de cet engin est le fruit d’une collaboration sino-nigériane. Sa réalisation a été confiée à la firme China Civil Engeneering Construction Company (CCECC), experte non seulement dans la construction de trains, mais aussi dans la fourniture de matériels ferroviaires, et dont les activités couvrent plus de 50 pays situés aux quatre coins du globe.
Le développement des infrastructures ferroviaires : une priorité gouvernementale

C’est une initiative qui s’inscrit dans la politique globale d’expansion et de modernisation du réseau ferroviaire mise en œuvre par les différents gouvernements nigérians depuis quelques années. Déjà en novembre 2014, un accord de 12 milliards de dollars est passé avec la grande compagnie chinoise China Railway Construction Corporation pour la construction d’une ligne ferroviaire de 1400 km qui longe la côte, traverse le delta du Niger, puis Lagos pour finir à Calabar au sud-est du pays.

La même compagnie s’est vue confier la réalisation de la ligne Abuja – Kaduna qui a coûté 850 millions de dollars. Elle a livrée le 1er décembre 2014.

D’un coût global estimé à 849 millions de dollars, le TGV bientôt sur les rails, permettra aux populations nigérianes de parcourir en à peine une heure la distance séparant Lagos de Kaduna. Le Train à Grande Vitesse à Lagos, c’est aussi des milliers d’emplois pour la jeunesse nigériane. Vive l’Afrique qui bouge et travaille !

© Source : Afrizap

 

 

 

 
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau