Le Cameroun rend hommage à 13 soldats tombés au front contre Boko Haram

A titre posthume, ils ont reçu chacun la médaille de la vaillance à l’ordre de l’armée au cours de la cérémonie d’hommage tenue ce vendredi 13 mai au Quartier général de Yaoundé

Treize soldats de l’armée camerounaise, tombés au front dans le Nord du pays, ont reçu les hommages de la Nation ce vendredi 13 mai 2016. 

A la cérémonie tenue dans la cour d’honneur du Quartier général de Yaoundé, le ministre délégué à la présidence chargé de la Défense (Mindef), Joseph Beti Assomo, a salué la mémoire des disparus. 

-->Treize soldats de l’armée camerounaise, tombés au front dans le Nord du pays, ont reçu les hommages de la Nation ce vendredi 13 mai 2016.

A la cérémonie tenue dans la cour d’honneur du Quartier général de Yaoundé, le ministre délégué à la présidence chargé de la Défense (Mindef), Joseph Beti Assomo, a salué la mémoire des disparus.

Au nom du chef de l’Etat Paul Biya, le Mindef a adressé un message de compassion et de reconnaissance de la Nation camerounaise aux camarades d’armes et familles de ces hommes qui ont été victimes de la barbarie du groupe terroriste nigérian.

Ces héros de la guerre, qui ont consenti au sacrifice suprême pour la sauvegarde de la paix et de la sécurité de la nation, ont reçu chacun à titre posthume la médaille de la vaillance à l’ordre de l’armée.

Les 13 militaires à l’honneur ce vendredi sont tombés les armes à la main alors qu’ils étaient déployés dans le cadre des dispositifs Emergence 4 Force multinationale mixte & Alpha, en vue de l’éradication de la secte islamiste Boko Haram.

Avant eux, de nombreux soldats camerounais ont également perdu la vie dans ces combats. Mais l’armée, qui poursuit la bataille au front en collaboration avec la Force multinationale mixte (FMM), a infligé jusqu’ici de lourdes pertes humaines et matérielles aux islamistes de Boko Haram.

Journal du Cameroun

 
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau