L’AUF veut renforcer la gouvernance universitaire au Cameroun

Un accord-cadre a été signé entre le recteur de l’Agence, Jean-Paul de Gaudemar et le ministre de l’Enseignement supérieur, Jacques Famé Ndongo

Jean-Paul de Gaudemar a effectué du 9 au 13 mai 2016, sa première mission au Bureau Afrique centrale et des Grands Lacs (BACGL) de l'Agence universitaire de la francophonie (AUF). Avant de mettre un terme à son séjour en terre camerounaise, le recteur de l’AUF a tenu à rencontrer la presse.

« Je suis venu à Yaoundé pour apprendre à mieux connaitre le monde universitaire camerounais », a indiqué Jean-Paul de Gaudemar, vendredi. 

Pendant son séjour dans la capitale politique du Cameroun, le professeur Jean-Paul de Gaudemar a échangé avec les autorités politiques, des représentations diplomatiques francophones et les chefs d'établissements membres de l'AUF de la région Afrique centrale et Grands Lacs, sur sa vision de la Francophonie universitaire et la stratégie de l'AUF dans la région en général et au Cameroun en particulier.

Ainsi, le recteur de l’AUF, a été reçu par ministre de l’Enseignement supérieur (Minesup), Jacques Fame Ndongo. Une audience qui a débouché sur la signature d’un un accord cadre de partenariat pour le renforcement de la gouvernance universitaire dans les universités du Cameroun.

-->Jean-Paul de Gaudemar a effectué du 9 au 13 mai 2016, sa première mission au Bureau Afrique centrale et des Grands Lacs (BACGL) de l'Agence universitaire de la francophonie (AUF). Avant de mettre un terme à son séjour en terre camerounaise, le recteur de l’AUF a tenu à rencontrer la presse.

« Je suis venu à Yaoundé pour apprendre à mieux connaitre le monde universitaire camerounais », a indiqué Jean-Paul de Gaudemar, vendredi.

Pendant son séjour dans la capitale politique du Cameroun, le professeur Jean-Paul de Gaudemar a échangé avec les autorités politiques, des représentations diplomatiques francophones et les chefs d'établissements membres de l'AUF de la région Afrique centrale et Grands Lacs, sur sa vision de la Francophonie universitaire et la stratégie de l'AUF dans la région en général et au Cameroun en particulier.

Ainsi, le recteur de l’AUF, a été reçu par ministre de l’Enseignement supérieur (Minesup), Jacques Fame Ndongo. Une audience qui a débouché sur la signature d’un un accord cadre de partenariat pour le renforcement de la gouvernance universitaire dans les universités du Cameroun.

« Nous avons signé un accord cadre de partenariat qui va permettre d’accélérer le processus de modernisation des universités camerounaises, par exemple, dans le domaine de l’évaluation, du développement du numérique éducatif, bref de tout ce qui va permettre à l’université camerounaise de relever les grands défis», a déclaré le Pr Jean-Paul Gaudemar.

L’AUF entend alors « aider les universités camerounaises à avoir une place honorable dans le classement mondial ».

« Nous allons apporter notre contribution aux actions qui ont été mises sous pieds par le gouvernement camerounais, les acteurs universitaires et les entreprises » a précisé le recteur de l’AUF. Une aide qui portera essentiellement sur « l’évolution des offres de formations universitaires ».

L’AUF compte également aider les universitaires camerounaises dans le cadre de l’insertion professionnelle. Et il sera question de voir « comment aider les étudiants camerounais à construire leur avenir en créant eux-mêmes des emplois après leur formation ». Sur ce point, le recteur a échangé avec certains acteurs du monde professionnel dont le Groupement inter patronal du Cameroun (Gicam) et le Fonds national de l’Emploi (FNE).

A Yaoundé, Jean-Paul de Gaudemar a également été reçu par le ministre de l’Education de Base Adidja Alim. Il est passé par chez le ministre des Relations Extérieures (Minrex), Lejeune Mbella Mbella avant de clôturer sa « tournée camerounaise» par une audience chez le Premier ministre camerounais, Philémon Yang.

Avant de quitter le sol camerounais, Jean-Paul de Gaudemar a tenu à « remercier le gouvernement camerounais pour l’accueil » qui lui a été réservé.

 

 

Journal du Cameroun

 
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau