Ils sont morts pour la patrie : Elvis Matute Mbene, Cette mission qu’il n’achèvera pas

Le capitaine du Bir a trouvé la mort sur l'axe Mora-Limani alors qu’il coordonnait une contre-attaque ciblant les terroristes de Boko Haram .

 

 

Le piège mortel des engins explosifs s’est refermé sur le vaillant officier du Bataillon d’intervention rapide (Bir), Elvis Matute Mbene. Le capitaine a trouvé la mort sur l'axe Mora-Limani, dans la région de l'Extrême-Nord, le 25 février 2015.

Il a succombé à ses blessures après que le véhicule qui le transportait soit monté sur une mine anti personnelle, sur l'une des routes principales du département duMayo Sava dans la région de l’Extrême Nord, où sévissent les membres de la secte islamiste Boko Haram .

Ce témoignage d’un militaire du Bir sur les circonstances du drame qui a couté la vie à l’officier, au chauffeur du véhicule qui le transportait et qui a blessé sept autres militaires garde la même résonnance tragique : « Nous avons reçu l’information que Boko Haram allait attaquer à Amchidé.

On a décidé de contre attaquer en partant de Mora à Amchidé. Il se trouve que l’ennemi avait piégé le chemin en plantant une grenade. La voiture du Bir qui est partie de Mora a roulé sur la grenade et a explosé.

© Le Jour : Claude Tadjon

 

 

 

 

 
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau