Corruption Fifa: l’ex-président de la fédération provoque la colère des Chiliens

Santiago du Chili (AFP)-L’ex-président de la Fédération chilienne, Sergio Jadue, qui collabore avec la justice américaine aux Etats-Unis, a provoqué la colère de ses compatriotes en affichant sur un service de messagerie une photo de lui à Miami (Floride), au bord de la mer.

« Plage, piscine, liberté, pas de travail, en short et sandales, du soleil, du sable = vacances. Les autres peuvent aller se faire… », a posté Jadue, comme statut sur son compte WhatsApp, où on peut le voir au bord de la mer, avec casquette et lunettes de soleil.

Un commentaire qui a provoqué de vives réactions au Chili, où Jadue est sous le coup d’une enquête de la justice chilienne pour de nombreuses irrégularités dans la gestion de la Fédération.

« C’est une provocation contre tous les Chiliens. Il se moque des gens », a déclaré Hugo Munoz, le directeur de la Ligue chilienne de football professionnel (ANFP).

L’ancien vice-président de la Confédération sud-américaine (Conmebol) avait reconnu son implication dans le scandale Fifa et quitté le Chili en novembre 2015 pour se rendre aux Etats-Unis. Il avait alors plaidé coupable devant la justice américaine pour des faits de corruption. Sa collaboration avec la justice américaine pourrait lui valoir une réduction de peine.

Sur les réseaux sociaux, Jadue a soulevé l’ire de ses compatriotes.

« Profite bien. Viendra le moment… Profite de l’argent des Chiliens, ordure corrompue », a ainsi réagi un internaute chilien sur Twitter.

La justice interne de la Fifa a requis le 18 février la radiation à vie contre Sergio Jadue, pour des faits de corruption.

 

 

Afrique360

 
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau