Cameroun: Un étudiant assassiné à Bertoua

Le corps sans vie de Saïdou Dangladi à été retrouvé au quartier Tindamba.

Cameroun: Un étudiant assassiné à Bertoua

Saïdou Dangladi, étudiant de 24 ans à la faculté des sciences juridiques et politiques, de l’université de Yaoundé II à Soa, campus de Bertoua, a été retrouvé mort au petit matin de samedi 06 février 2016 au quartier Tindamba à Bertoua. La découverte macabre a été faite vers 5 heures du matin par des passants. Les premiers témoignages font état de ce que «son coup a été brisé». D’après ces témoignages, le jeune étudiant était «habillé en tenue de sport, mais sans ses chaussures». Pour les causes exactes de la mort de cet étudiant, rien n’est encore établi. Cependant, des sources policières proches de l’enquête indiquent que le défunt avait une relation qui date de dix mois avec une de ses camarades d’université, de culture musulmane presque dans la même tranche d’âge. Pendant cette période, le jeune Saïdou ne s’était jamais rendu dans son domicile sis au quartier Houssa.

La même source indique que vendredi dernier aux environs de 13 heures, il a reçu un appel de sa copine et un autre appel vers 18 heures. L’exploitation des appels téléphoniques du défunt révèle que plusieurs coups de fils entrants ont été passés par sa copine entre 22 heures et 23 heures. Interpellée, cette dernière affirme qu’ils se sont séparés la veille entre 20h30- 21heures environ. Une thèse démentie par la petite sœur de Saïdou : « Aux environs de 20h30, nous étions tous à la maison en train de visionner en famille. Il ne saurait donc être à la fois ici et là-bas. Il est sorti un peu après cette heure, nous indiquant qu’il revenait. Nous avons été surpris le matin par la macabre découverte». Elle ajoute par ailleurs que sa copine était tout le temps chez son copain et jamais le contraire. De toute façon, l’enquête ouverte à la police judiciaire de l’Est pourra déterminer les causes de ce décès. Le corps a été déposé à la morgue de l’hôpital régional de Bertoua.

Mutations

 

 
 
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau