Cameroun – Protection de la fortune publique : les auditeurs des pays d’Afrique francophone en formation à Douala 

Une centaine de participants venus entre autres du Burkina Faso, du Cameroun, de la République démocratique du Congo (RDC), membres du conseil régional de formation des institutions supérieure du contrôle des finances publiques d’Afrique francophone sub-saharienne (Crefiaf) prennent part à un atelier qui a démarré le 15 février 2016 à Douala.

Les auditeurs des pays d’Afrique francophone en formation à Douala | © CAMERPOST / Illustration

Les auditeurs des pays d’Afrique francophone en formation à Douala | © CAMERPOST / Illustration

Dans le cadre d’un vaste programmé lancé en septembre 2015 et qui devrait aboutir à la certification des facilitateurs. Dans son allocution le ministre délégué à la Présidence de la République chargé du contrôle supérieur de l’Etat a relevé l’importance des travaux qui se situe au niveau de l’amélioration des pratiques actuelles en adoptant celles des audits fondées sur les normes internationales.

De l’avis des participants, il est question de s’informer sur l’ensemble complet de normes internationales d’audit. « Les auditeurs ne peuvent pas faire leur métier sans les normes. Celles-ci touchent à tous les domaines telles que l’audit financier, l’audit de conformité et l’audit de performance », expliquent les concernés qui ajoutent : « par ces travaux, les organisateurs veulent accompagner les institutions pour qu’elles puissent se conformer à ces normes ; Rendre les auditeurs, les vérificateurs, les contrôleurs, … plus professionnelles ». Autrement dit, l’atelier a permis de redonner du sang neuf au conseil régional de formation des institutions supérieures du contrôle de finances publiques. L’heure est à la bonne gouvernance dans les Etats membres de ce conseil.

Pour mémoire, le Crefiaf est une association qui regroupe 23 Institutions Supérieures de Contrôle (Isc) dont 19 de l’Afrique francophone subsaharienne et quatre des pays lusophones ou hispanophones. Il représente le sous-groupe linguistique francophone de l’Afrosai ou l’Organisation Africaine des Institutions Supérieures de contrôle des Finances Publiques. Les services du Contrôle Supérieur de l’Etat, Isc du Cameroun, sont membres de cette association depuis sa création en 1997 à Yaoundé et abritent son siège. Le Ministre Délégué à la Présidence de la République officie au sein de cette association comme Président de l’Organe Exécutif qui est le Comité Régional de Renforcement Institutionnel des Institutions Supérieures de Contrôle d’Afrique Francophone Subsaharienne(Crri).

© CAMERPOST par Linda Mbiapa

 
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau