Cameroun - Présidentielle 2018: Paul Biya invité à lancer sa campagne dans le Centre

Il n’a même pas encore répondu aux différents «appels du peuple» que certains voient déjàPaul Biya battre campagne pour la prochaine élection présidentielle. Des Cadres duRassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC), originaires dans le Centre appellent le président de la République à lancer sa campagne des élections dans leur région.

C’est ce qui ressort d’une réunion qui s’est tenue hier 17 février 2016 à l’hôtel de ville de Yaoundé. Mutations du lendemain indique que les assises ont réuni «  plusieurs ministres déchus lors du dernier réaménagement gouvernemental et des précédents, n’est pas passée inaperçue. Patrice Amba Salla (ancien ministre des Travaux publics), Robert Nkili (ancien ministre des Transports), et même Jacques Zoua (ancien ministre des Sports et de l’Education physique) étaient tous présents, aux côtés des ministres du Mfoundi et bien d’autres ».

Ces personnalités ont adressé une motion de soutien lu par Hilarion Etong Ndzok. Dans l’extrait sélectionné par le journal, le premier vice-président de l’Assemblée nationale déclare : « la région du Centre vous prie d’accepter d’être le candidat du RDPC (Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Ndlr) à la prochaine élection présidentielle, quel qu’en soit la date. Elle s’engage à lui assurer un véritable plébiscite pour lui permettre d’achever l’œuvre de construction nationale qu’il a entreprise depuis 1982 ».

Mutations souligne qu’également présent à ladite réunion, Jean Bernard Ndongo Essomba, le chef de la délégation permanente du RDPC de la Région du Centre, s’est chargé de déclarer les quatre objectifs de la motion de soutien au président Paul Biya. « Il   précise d’abord que la région du Centre est le premier pourvoyeur d’électeurs au niveau national. En second lieu, il réitère l’appel du Centre, à la candidature du président Paul Biya. Par la suite, le chef de délégation indique que la région du Centre renouvelle son soutien à Paul Biya, pour lui permettre d’achever les grands projets entamés. Jean Bernard Ndongo Essomba termine son propos en disant que, la Région dont il porte la voix supplie le président Paul Biya d’accepter cet appel de sa région, en venant lancer sa campagne électorale dans la région du Centre ».

La réponse de Paul Biya reste toujours attendue.

Jean-Marie Nkoussa

 
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau