Cameroun : Paul Biya revalorise les taux de cotisations sociales

Le chef de l’Etat camerounais, Paul Biya, vient de prendre un décret portant revalorisation des taux de cotisations sociales qui passent de 7 à 8,4%, a-t-on appris mercredi.

Cette mesure induit également le relèvement du plafond des salaires cotisables, qui passe de 300.000 FCFA à 750 000 FCFA ainsi que le rallongement de la durée de contribution, évoluant de 15 à 20 ans.

Depuis 1989, le plafond des cotisations sociales était établi au Cameroun à 300.000 FCFA, imposant ainsi à la Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS) le paiement d’une pension de 90.000 FCFA pour 15 ans d’activité, 150.000 FCFA pour 30 ans d’activité.

«La stagnation des paramètres depuis près de 26 ans était contraire aux prescriptions actuarielles, entraînant, depuis 2007, un déficit structurel progressif de la branche des pensions qui, en 2014, était de 14,7 milliards FCFA en progression de 6,7 milliards FCFA par rapport à 2013 et, en 2015, évalué à 16,5 milliards FCFA», se réjouit le service de la communication de cet organisme public de sécurité sociale.

© CAMERPOST avec © APA

 
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau