Cameroun – PALAIS DE L’UNITE – Etoudi : Ça chauffe à l’Intendance principale

La tension persiste au sein de cette instance de la présidence de la République à cause de la situation dégradante du personnel qui accuse à ce jour plusieurs mois sans salaires.

Le climat qui règne actuellement à l’intendance principale de la présidence de la République n’est pas favorable à la sérénité. A la veille de la célébration de la Fête nationale de l’Unité, une période pourtant délicate et sensible, le ciel s’assombrit de plus en plus sur cette structure pilotée de main de maitre par l?intendant principal Foé Ndi.

Le personnel broie du noir à cause de la souffrance vécue du fait d’un certain nombre de manoeuvres. En effet, une liste composée de milliers d’employés avait été identifiée comme fictive, cependant, d’importantes sommes d’argent étaient dépensées tous les mois au titre de leur prise en charge. En novembre 2015, constatant la gravité de la situation et dans le souci de préserver la paix sociale, le chef de l’Etat a instruit la contractualisation de plus de 2000 agents âgés de moins de 40 ans.

Mais jusqu’à ce jour, cette opération est sans suite, pourtant, le personnel accuse déjà plus de six mois d’arriérés de salaires. Il y a même eu des tentatives de suicide pour certains. N’eut été l’intervention du général IVO de la Direction de la sécurité présidentielle(DSP), un employé aurait commis cet acte odieux.

Toujours est-il que la situation persiste, les mois impayés sont toujours d’actualité sur le compteur (Plus de six mois), dans la mesure où les salaires sont payés de moitié ou en monnaie de singe. Parfois, ils perçoivent 16.000 frs ou 20.000frs, insuffisant pour la ration mensuelle et le transport par mois. Certaines primes sont parties de 25.000 à 20.000frs.

© L'Epervier : LCN
 
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau