CAMEROUN :: Mtn attend le rapport de la conac l’accusant de manquements fiscaux

A en croire Philisiwe Sibaya, directrice générale locale de cette société, « Mtn Cameroun n’est pas et n’a jamais été impliqué dans les faits de corruption dans la conduite de ses activités ».

En janvier dernier, un rapport de la Commission nationale anti-corruption (Conac), sur les manquements fiscaux de trois opérateurs de téléphonie mobile dont Mtn, défrayait la chronique. Celui-ci, prétend que les opérateurs incriminés, à cause du non versement de plusieurs  taxes à l’Etat du Cameroun,  lui sont alors redevables de la somme 170 milliards de francs Cfa. Montant qui de toute façon, assouplirait bien de tensions de trésorerie publique.  Seulement, science ne faisant pas bon ménage avec émotion, certains experts, en sont arrivés à en demander un peu plus à ce rapport  qui à leur yeux, parait  plus sensationnel que scientifique, faute argue-t-on, de détails.

Prenant le taureau par les cornes,  Mtn Cameroun, par le biais Philisiwe  Sibaya, sa directrice générale (Dg) dans un communiqué qu’elle signe le 20 janvier dernier, requiert aussi un discours un peu plus scientifique à la commission Garga Haman Adji sur cette affaire ressortissant à divers versements fiscaux qui n’auraient pas été effectués par l’entreprise leader de la téléphonie mobile au Cameroun. «  En attendant de recevoir une copie détaillée dudit rapport de la Conac, la direction générale de Mtn Cameroun tient à rassurer ses partenaires et l’opinion publique. MTN N’EST PAS ET N’A JAMAIS  été impliqué dans les faits de corruption dans la conduite de ses activités », précise la Sud-Africaine dans le communiqué.

Un opérateur économique à la citoyenneté jamais prise à défaut

« Mtn Cameroun affirme par conséquent avoir toujours traité avec l’Etat du Cameroun et ses représentants de manière transparente et en conformité avec les lois du Cameroun », peut-on lire à ce propos dans ce qui sonne comme une mise au point de Mtn Cameroun. Bien plus, l’entreprise qui semble ne pas comprendre les paramètres d’enquête de la Conac,  affirme être l’un des deux plus contributeurs de l’Etat en termes  d’impôts et taxes.

« Notre attitude responsable et citoyenne nous a d’ailleurs souvent  valu des reconnaissances publiques, notamment de la direction générale des  Douanes », martèle le communiqué de Mtn qui se tient prêt à « clarifier le cas échéant, chaque point du rapport de la Conac qui mériterait de l’être ».

Enfin Mtn Cameroun qui a déjà reçu plusieurs distinctions dans le domaine managérial, dont le prix Rse de « Meilleure entreprise sociétale », continue  selon sa numéro 1, à œuvrer dans l’humanitaire, l’éducatif et le social à travers la Fondation Mtn.

Camer.be

 
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau