Cameroun, Mort subite des sportifs:une fatalité ?

Le sport est une activité qui réunit à l´échelon mondial. C´est d´ailleurs un élément d´identité et de consolidation du processus de "nation building" au Cameroun.
 

 Nous savons combien les matchs des Lions Indomptables mobilisent toute la nation, toutes les couches sociales confondues. Au niveau de la diaspora, les Compatriotes se réunissent très souvent les weekends autour des activités sportives. Au-delà de l´objectif des retrouvailles plus ou moins structurées, ces rencontres permettent de se ressourcer et  d´entretenir la forme.

Avec la prolifération des médias et des réseaux sociaux, les cas de morts inattendues chez des personnes pratiquant une activité sportive sont de plus en plus communiqués. D´aucuns s´interrogent sur le bien fondé du sport face à ces tragédies survenues avant, pendant ou après une activité sportive.

Les professionnels du sport ne sont pas épargnés. La mort subite du lion indomptable Marc-Vivien FOE a laissé un goût amer  dans la conscience nationale camerounaise. Et plus récemment la décès brutal de l´international Patrick EKENG à Bucarest sur le terrain de jeu et le départ tragique de la gardienne de but des Femina Stars d´Ébolowa Jeanine Christelle DJOMNANG ont mis la communauté en émoi... La mort subite sportive est une tragédie qui est d´ordre mondial et accompagne d´ailleurs l´homme depuis qu´il exerce l´activité sportive. Le médecin urgentiste Dr Armand NGHEMKAP qui va en guerre contre les maladies cardio-vasculaires, cite des statistiques qui sont plus qu´alarmantes. Ce qui nous pousse à interroger les causes, les informations et la sensibilisation nécessaire face à ce fléau.
Comment reconnaître un arrêt cardiaque? Quels sont les petits gestes qui sauvent? Quelles mesures de prévention prendre?

Cette vidéo de la journée de sensibilisation aux maladies cardio-vasculaires et la mort subite chez les sportifs  à Etterbeek en Belgique nous apporte de réponses adéquates et conseils profonds pouvant aider à sauver la vie de son prochain.
 
Une pensée particulière pour Patrick EKENG et Jeanine Christelle DJOMNANG

 

 

 

 
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau