Cameroun – Lutte contre Boko Haram : un des négociateurs dans la libération des otages aux arrêts

L’information est donnée par le bihebdomadaire l’œil du Sahel dans sa parution du lundi 21 mars 2016. Ce journal spécialisé dans les informations issues de la partie septentrionale du Cameroun croit savoir que l’homme clé de la libération de plusieurs otages retenus par la secte Boko Haram était dans le viseur des forces de sécurité depuis quelque temps.

Photo non datée de la religieuse canadienne Gilberte Bussière, enlevée avec dexu prêtres italiens dans le nord du Cameroun le 4 avril 2014 afp.com/Ho

Abdallah avait activement participation à la négociation ayant abouti à la libération de la religieuse canadienne Gilberte Buissière | © AFP/HO

Le périodique l’œil du Sahel souligne que l’homme connu sous le nom d’Abdallah était sous  étroite surveillance depuis quelque temps. Il aurait été arrêté en fin de semaine dernière et conduis vers une destination inconnue. Abdallah avait été l’une des pièces maitresse dans les négociations entre la secte islamique Boko Haram et les autorités camerounaises pour la libération de plusieurs otages. Le journal affirme que des signes avant-coureurs ont laissé croire que le sort de l’homme présenté comme un vendeur de véhicules était scellé. Son passeport lui avait été retiré, ensuite plusieurs personnes proches de lui ont été arrêtées dans la région de l’extrême-nord.

Abdallah avait activement participé à la libération de la famille Moulin Fournier enlevée à Dabanga le 19 février 2014 avant d’être libérée deux mois plus tard. Il a en outre joué les négociateurs dans l’affaire des prêtres italiens Giampaolo Marta, Gianantonio Allegri et la religieuse canadienne Gilberte Buissière tous enlevés dans la nuit du 4 au 5 avril 2014 et libérés le 31 mai 2014. La dernière affaire en date dans laquelle l’homme a joué un rôle clé est la libération le 10 octobre 2014 des 10 chinois enlevés à Waza en mai 2014.

Visiblement très introduit au sein de la secte, Abdallah a vite fait d’attirer l’attention des forces de sécurité camerounaises d’autant plus que ses proches affichent selon l’œil du Sahel des signes d’enrichissement injustifiés en plus de cela d’importants mouvement de fonds auraient été observés dans ses différents comptes bancaires. Autant de raisons qui ont sans doute précipité son interpellation.

© CAMERPOST par Hakim ABDELKADER

 
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau