Cameroun - Lions Indomptables: Volker Finke réclame 700 millions à l’Etat du Cameroun

La page Volker Finke n’est pas définitivement tournée. Alors que le Ministre des Sports et de l’Education Physique (MINSEP) et le président de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT) procèdent ce 18 février 2016 à l’installation officielle de Hugo Broos comme nouveau sélectionneur des Lions Indomptables, son prédécesseur lui, est bien décidé à rentrer dans ses droits. 

 

Selon nos sources, l’entraîneur allemand réclame à l’Etat du Cameroun environ 700 millions de FCFA. Que représente cette somme d’argent ? Difficile de le savoir exactement. Volker Finke était lié avec le Cameroun jusqu’en mai 2017. Son contrat a été rompu par la partie camerounaise en octobre 2015, soit 18 mois avant le terme. 

Sachant qu’il touchait un salaire avoisinant les 30 millions de FCFA par mois, la totalité de ce qu’il aurait dû toucher si ce contrat était allé jusqu’à son terme est de moins de 540 millions FCFA. L’ancien entraîneur de Freiburg ajoute sans doute à ce montant les manques à gagner. 

Pour faire entendre sa voix, après de multiples tentatives sans succès, il a saisi les responsables de l’Ambassade d’Allemagne à Yaoundé. Ceux-ci ont à leur tour saisi les autorités camerounaises qui seraient disposées a payer seulement une partie de la somme réclamée. 

Le Cameroun s’est d’ailleurs déjà dit prêt à faire face à un éventuel procès. en début novembre 2015, au cours d’une réunion avec Alexandre Belinga qui venait d’être nommé sélectionneur par intérim des Lions, Manga Zambo, le chef de la Division juridique du MINSEP, avait indiqué que «toutes les dispositions administratives et juridiques sont prises à l’effet de gérer, s’il y a lieu, un éventuel contentieux». Tout en soulignant que le salaire de M. Finke avait été payé jusqu’à la date de son limogeage, Manga Zambo avait indiqué que «toutes les procédures contenues dans le contrat entre le Cameroun et Volker Finke avaient été respectées»

Jean-Marie Nkoussa

 

 

 
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau