Cameroun : Le portefeuille de la Bad se porte mal au Cameroun

Il est caractérisé par des retards importants, tant au niveau de la réalisation du premier décaissement des prêts et dons, qu’au niveau de l’exécution des opérations sur le terrain.

Cameroun : Le portefeuille de la Bad se porte mal au Cameroun

Cette affirmation est du directeur général de la coopération et de l’intégration régionale au ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire. Elle a été faite le 17 février 2016 à Yaoundé à l’ouverture, des assises de la 37ème revue trimestrielle qui était consacrée à l’examen de l’état de coopération entre le Cameroun et la Bad- la Banque africaine de développement. Ce constat de Charles Assamba Ongodo est conforté par la vision de Racine Kane – le Représentant Résident de la Bad au Cameroun, qui fait mention de plusieurs pesanteurs au rang desquelles, le démarrage tardif des projets, la faible mobilisation des fonds de contrepartie par le Cameroun et les longs délais de passation des marchés.

Ces déclarations, contenues dans les différentes allocutions prononcées dans la salle des actes de la communauté urbaine de Yaoundé qui servait de cadre de travail pour les assises de 37ème revue trimestrielle des Agences d’exécution des projets financés par la Bad au Cameroun, traduisent à suffisance le malaise qui caractérise la coopération entre la Banque africaine de développement et le Cameroun. A en croire le ministère camerounais de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire, cette situation a affecté dans une certaine mesure la qualité du portefeuille de la Bad, avec un taux de décaissement médiocre, une tendance à la hausse des projets âgés, un niveau quasi stable des projets à problème et un niveau des projets à risque qui restent relativement élevé. Pour améliorer la qualité de ce partenariat et optimiser l’impact de cette coopération pour le bien-être des populations, les coordonnateurs des projets, les membres des cellules d’exécution et les responsables de la Bad ont, pendant les deux jours, revisité la moitié des 22 projets financés dans le cadre de la coopération bilatérale Cameroun-Banque africaine de développement pour une enveloppe globale de 616 milliards de Fcfa.

 Cameroun24 CAMEROUN24

 
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau