Cameroun : la douane et Bolloré signent un protocole pour la sécurisation du transit

Le logisticien français Bolloré et la douane camerounaise ont signé un protocole d’accord portant sur la sécurisation du transit, sur le territoire camerounais, des marchandises à destination du Tchad et de la République centrafricaine, a-t-on appris ce lundi auprès de cette société.

Cet accord vise l’allègement des procédures de dédouanement des marchandises au port de Douala, mais aussi la réduction des délais de transit des sur les corridors Douala-N’Djamena, d’une part, et Douala-Bangui, d’autre part.

Le logisticien s’est engagé à améliorer la plateforme de transit de la place portuaire, à mettre en place des magasins et autres aires de dédouanement à Ngaoundéré, Bélabo et le nouveau port en eau profonde de Kribi et à construire, au sein desdits espaces, des infrastructures dédiées aux services douaniers.

La douane, pour sa part, devra mettre en place un titre unique de transport associant le rail à la route, mais aussi créer des mesures de facilitation de règlement de la caution globale et de rationalisation des procédures douanières le long des corridors visés.

Selon les estimations de cette administration, le volume annuel de marchandises centrafricaines et tchadiennes transitant par le port de Douala est d’environ 395 milliards FCFA, dont 340 milliards FCFA pour celles à destination du premier pays cité.

 

© CAMERPOST avec © APA

 

 
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau