Cameroun/France: Petit-Pays fête ses 30 ans de musique dans un cercueil

Petit-Pays promettait des surprises pour le concert-anniversaire de ses 30 ans de musique et il y en a eu. Dimanche soir sur le podium du Trianon, le chanteur le plus populaire du Cameroun  a sidéré les milliers de spectateurs  venus assister à l’événement en s’installant sur le podium... dans un cercueil.

Sous des airs de musique distillés par l’orchestre, le «Turbo» a été transporté au centre de la scène par quatre hommes de race blanche. Ceux-ci ont ensuite entrouvert le couvercle avant de s’en aller. Petit-Pays a ouvert le cercueil sous les cris du public 1 minute et 14 secondes après leur départ.  L’on a alors  vu sortir du cercueil un Petit-Pays vêtu d’une soutane sombre. Puis micro en main l’artiste se balade sur le podium et entonne en dansant le titre phare de son dernier album. Il crie « alléluia », la foule répond « amen ».

Petit-Pays n’a pas chanté seul à Paris. « Rabba Rabbi » était accompagné des jeunes loups Stanley Enow et Maalox le vibeur.

 

 

 

 

 
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau