Cameroun – Economie numérique : Des experts se concertent pour promouvoir les nouvelles technologies dans le commerce intra régional

Douala abrite depuis lundi le 22 février 2016 une réunion sous régional de haut niveau sur la promotion du commerce intra régional aux moyens des Technologies de l’information et de la communication (Tic) en Afrique centrale. Des experts en conclave ont deux jours pour réfléchir aux solutions à apporter aux pesanteurs du commerce intra régional.

Des experts se concertent pour promouvoir les nouvelles technologies dans le commerce intra régional | Illustration/DR

Des experts se concertent pour promouvoir les nouvelles technologies dans le commerce intra régional | Illustration/DR

Le bureau sous régional pour l’Afrique centrale de la commission économique des Nations Unies pour l’Afrique et la représentante du Ministre camerounais du Commerce ont insisté sur le rôle des Tic dans la promotion du commerce intra régional.

Les interlocuteurs déplorent le fait que le commerce régional représente 12% des échanges globaux dans le continent. Des compositions par sous-région indiquent par exemple, apprend-t-on 11% dans la zone Afrique de l’Est, 9% dans la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), 2% dans la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) et 1% dans la Commission économique pour l’Afrique (Cea). Autrement dit, les pays n’échangent pas suffisamment entre eux. Conséquence, on parle d’une opportunité perdue en termes de croissance et de création d’emplois.

Fort de cela, les Tic seraient une solution pour changer la donne. D’autant plus que l’utilisation intensive des Technologies de l’information et de la communication peut réduire les coûts d’exportation et logistiques du commerce intra-africain, en particulier pour les pays en développement et peut aussi réduire la corruption. Toutes les parties qui participent à la chaîne de valeur de l’Afrique (gouvernements, agences, Importateurs, Exportateurs, agences des douanes, entreprises de logistique, banques…) pourront ainsi profiter des avantages des Tic appliquées au commerce intra régional.

Par ailleurs, le Bureau Sous-Régional pour l’Afrique Centrale de la Commission Économique des Nations Unies pour l’Afrique (Cea/Bsr-Ac) couvre les Etats membres suivants: le Cameroun, le Congo, le Gabon, la Guinée Equatoriale, la République Centrafricaine, la  République Démocratique de Sao Tome & Principe et le Tchad. Compte tenu de sa mission visant à  soutenir les Communautés Economiques Régionales, à savoir la Cemac, la Ceeac, ainsi que leurs institutions spécialisées, la Cea / Bsr-Ac collabore également avec l’Angola, le Burundi et la République Démocratique du Congo. Le Bureau travaille aussi avec des Organisations Non Gouvernementales, la société civile, des universités, des institutions de recherche et le secteur privé. Ses activités s’inscrivent dans le cadre de la mission de la Cea  visant à assurer  la transformation économique et sociale du continent africain.

© CAMERPOST par Linda Mbiapa

 
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau