Cameroun – Détournement de frais de dossiers aux examens : Jean Ernest Ngallé Bibehe autorise les candidats à composer

C’est à travers un communiqué rendu public le jeudi 26 mai 2016, que le ministre camerounais des enseignements secondaires a fait savoir qu’il autorise de manière exceptionnelle les candidats du collège Jean Body Zibi à concourir pour les examens concernés.

 

La substance du communiqué publié par le ministre des enseignements secondaires est la suivant : « Suite au scandale relatif au détournement des frais des examens au collège Jean Body Zibi de Yaoundé… Une enquête conduite par l’inspection générale des services du ministère des enseignements secondaires a été prescrite il en ressort que 26 élèves inscrits aux examens de l’office du baccalauréat du Cameroun sont concernés dont 3 qui devaient passer les examens des baccalauréats et probatoires industriels qui ont commencé le lundi 23 mai dernier n’ont pas pu composer. 18 élèves inscrits au BEPC étaient dans la même situation mais sur instruction du ministre des enseignements secondaires, leurs cas a été revu par la direction des examens et concours et ils sont désormais inscrits. aucune réaction ni des élèves ni des enseignants et responsables de l’établissement n’a été enregistré à la publication des listes provisoires un mois avant le début effectif de la phase écrite de chaque examen. Cet établissement est récidiviste dans le dépôt tardif des dossiers d’examen.

Au vu de ce constat le ministre des enseignements secondaires a demandé au directeur de l’office du baccalauréat du Cameroun d’inscrire à titre exceptionnel les 23 candidats restant pour les examens à venir notamment les baccalauréats commerciaux et ceux de l’enseignement général qui commencent les 30 et 31 mai prochain. Par ailleurs, les responsabilités vont être clairement établies dans ce dossier et des sanctions fermes seront prises à l’endroit des responsables véreux de cet établissement scolaire ».

Tel est le résumé du communiqué signé de la main de Jean Ernest Ngallé Bibehe. Ainsi une solution est en passe d’être trouvée pour ceux des candidats dont les examens n’ont pas encore débuté. Pour les 3 autres, visiblement ils perdront une année de leur cursus scolaire.

© CAMERPOST par Hakim ABDELKDER

 

 

 
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau