Cameroun : Des comités de vigilance pour sécuriser le marché Mokolo

Suite aux récents évènements qui ont troublé la tranquillité des commerçants et usagers du célèbre marché de Yaoundé le 7 janvier dernier, les autorités ont décidé de mettre en place des comités de vigilance afin d’aider les forces de l’ordre à mieux assurer la sécurité dans la zone.

 

Ils sont pour le moment une vingtaine. C’est le deuxième groupe installé dans le marché. Des gros bras choisis non seulement pour leur physique mais aussi parce qu’ils connaissent très bien le milieu. La cérémonie de leur installation le mardi 2 février 2016, a été l’occasion pour le sous-préfet du 2eme arrondissement de Yaoundé, de préciser leurs attributions. Ainsi camerpost a appris qu’ils  ne doivent en aucune façon se substituer aux forces de maintien de l’ordre, leur rôle est de signaler tout comportement suspect. « Vous devez surveiller et alerter les forces de maintien de l’ordre feront le reste » a souligné Nji Yampen Ousmanou.

L’idée est d’assurer une présence dissuasive. C’est pourquoi les membres du comité de vigilance devront faire montre de mobilité afin de mieux occuper l’espace du marché. Les autorités ambitionnent de constituer un comité de vigilance dans chacune des  8 zones du plus grand marché du Cameroun. La mise en place des comités de vigilance dans ce marché est l’une des mesures préconisées à l’issue d’une concertation entre les autorités administratives, les forces de maintien de l’ordre, les responsables religieux ainsi que les chefs du quartier briqueterie.

En rappel, des échauffourées ont opposés les forces de maintien de l’ordre notamment les éléments du commissariat du 2eme arrondissement à une bande de vandales le 7 janvier 2016.

Ces jeunes réclamaient la libération d’un des leurs arrêté et détenu dans les cellules du commissariat du 2eme arrondissement dans leur fureur ils avaient blessé des passants, saccagé des commerces et vandalisé plusieurs comptoirs en emportant au passage diverses marchandises.

© CAMERPOST par Hakim ABDELKADER

 
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau