Cameroun - CENAJES de Dschang: Bidoung  Mkpatt limoge le directeur pour malversation financière

Dans la flopée de décisions rendues publiques par le ministre des Sports et de l’Education Physique, la plupart des responsables des  des centres nationaux de la jeunesse et des sports ont été mutés pour occuper les même postes dans des régions différentes. Maurice Djomo, ex-directeur du Cenajes de la ville de Dschang est relevé de ses fonctions depuis deux semaines.

Afficher l'image d'origine

Selon La Nouvelle Expression du mardi 1er mars 2016, il est l’un des rares à avoir été oublié.

Selon des sources du journal, Maurice Djomo fait les frais de sa mauvaise gestion des recettes du stade du Cenajes dont il avait la charge. «La goutte d’eau de trop qui lui aurait valu ce sort, serait le match de la 2è journée de du championnat de Ligue 1 entre Aigle royal de la Menoua et Bamboutos Fc de Mbouda. Officiellement, la recette de cette rencontre était d’environ 3,4 millions de FCFA», apprend-on. Pourtant, des investigations menées par les responsables d’Aigle royal de la Menoua révèlent que des billets d’accès au stade d’une valeur de 3 millions de FCFA avaient été envoyés par la ligue de football professionnel du Cameron (LFC) et mis en vente. «Au moment de faire le point, il sera établi que tous les billets ont été vendus, ainsi que les souches, sans compter les billets communs», témoigne un supporter du club de l’oiseau.

«Si on fait fi du reste, le fruit de la vente des billets et des souches devaient donner 6 millions de FCFA. Donc, il y’a quelque chose qui cloche», ajoute le supporter. D’après la station radio locale, radio Yemba basée à Dschang, la LFPC a remis à M. Djomo une somme de 700 000 FCFA pour certains travaux de stade. «Mais jusqu’à présent, rien n’a été fait», a constaté la Ligue.

A l’issue d’une mission dans la ville de Dschang, le secrétaire général de la LFPC a pris la résolution de mettre la commune de la localité à l’écart de la commission des répartitions des recettes, car les financement débloqués pur l’entretien et la réhabilitation stades n’ont jamais servi à cet effet. Le nouveau directeur du Cenajes, Nso’o Djiffang a promis à la LFPC de collaborer pour mettre cette affaire au clair.

Géraldine IVAHA

 

 

 
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau