Cameroun : Blanchiment d'argent , Une affaire de 50 milliards secoue la Commercial Bank of Cameroon

Martin Luther Njanga Njoh, administrateur provisoire de la Commercial Bank of Cameroon, «n'en finit pas de multiplier des scandales».
 

Des colonnes du journal L'indépendant du 1er mars 2016, l'on apprend que Martin Luther Njanga Njohadministrateur provisoire de la Commercial Bank of Cameroon (Cbc) est interpellé pour « une affaire présumée de blanchiment d'argent ». Le journal fait savoir qu'une enquête judiciaire a été ouverte contre lui et ses collaborateurs auprès du procureur de la République près du tribunal de Bonanjo.

A en croire des sources que cite L'hebdomadaire, l'enquête fait suite à une plainte déposée par la Mutuelle interafricaine des consommateurs des biens et services (Miacbis) contre Martin Luther Njanga Njohmandataire de la Commission bancaire d'Afrique Centrale (Cobac) et par ailleurs à la tête de la CBC. Dans ladite plainte, Miacbis accuse entre autres l'administrateur provisoire de la Cbc de « blanchiment de capitaux ». « Elle met en épingle une opération rondement menée en janvier 2015 pour une somme de 56 milliards de Fcfa, et les infractions connexes. Des informations non démenties par les responsables de la Miacbis approchée par votre journal pour des besoins de recoupement », écrit L'indépendant.

Le journal rappelle que l'accusation de Miacbis survient au moment où la presse révèle à l'opinion publique l'existence des poursuites engagées par l'administrateur provisoire de la Cbc devant la cour de justice de la Communauté économique et monétaire d'Afrique centrale (Cemac) basée à Ndjamena, contre les responsables de la Cobac. A en croire le journal celui-ci aurait refusé de se plier à la décision de la Cobac. Une décision qui lui demandait de procéder au remboursement des sommes supposées détournées à la Cbc. Martin Luther Njanga Njoh aurait plutôt choisi d'humilier devant la cour de justice de la Cemac la Commission bancaire d'Afrique Centrale.

 

Camernews.com

 
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau