Cameroun: Après Biya, un intellectuel, fils d'un baron du régime prédit une transition chaotique

Pour Mathias Eric Owona Nguini, politologue camerounais, tous les ingrédients sont réunis pour une crise au Cameroun.

Mathias Eric Owona Nguini, universitaire camerounais, fils de Joseph Owona,-plusieurs fois ministres-, décrit un scénario de violence sans précédent, dans lequel le Cameroun sera plongé après Paul Biya, « Il est effectivement trop tard: si le patriarche Biya part, il y a crise. Si le président Biya reste, il y a toujours crise. L'enjeu c'est d'éviter le chaos maximal (une guerre civile née des affrontements factionnels entre baronnies systémiques compliqués par la régionalisation et la communautarisation des luttes et l'implication des forces d'opposition dans ces conflits) qui peut correspondre à un conflit durant de 15 à 50 ans », écrit sur internet, le fils d'un cacique du Rdpc, le parti au pouvoir, dont les prises de position, séduisent les compatriotes.

Pour l'intellectuel camerounais, compte tenu de la configuration actuelle, il sera difficile d'obtenir un changement politique par la voie électorale. 

La position du jeune intellectuel divise l'opinion camerounaise. Certains compatriotes de l'enseignant, dénoncent un scénario de guerre que développe Mathias Eric Owona Nguini, dont le géniteur aura été, pendant plusieurs décennies, ministre dans les gouvernements de Paul Biya, 83 ans, au pouvoir depuis bientôt 34 ans. 

Koaci, Yaoundé

 

 
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau