Cameroun – Afrique Média: Le tribunal déboute le Cnc

Le juge de référés d’heure à heure du tribunal de première instance de Yaoundé, a ordonné la réouverture de la chaîne de télévision privée Afrique Media dont les portes avaient été scellées en août 2015 par le Conseil national de la communication (CNC).

Cette décision, prononcée mardi après-midi, attendait encore le lendemain en mi-journée la rédaction de la «grosse» par le plumitif en vue de son exécution. Afrique Media était sous le coup d’une mesure de suspension provisoire d’un mois datant du 4 juin 2015 pour «récurrence des dérapages professionnels», ses panélistes ayant régulièrement «proféré des accusations non justifiées et des appels à la haine susceptibles de porter atteinte à l’image et à l’honneur de personnalités, d’institutions et pays étrangers».

Dans le même temps, deux de ses journalistes avaient écopé de six mois de suspension pour «défaillance de tous les principes du journalisme». Ayant continué d’émettre à travers le satellite, cette pratique de la «chaîne panafricaine» a été considérée comme un acte de défiance par le CNC qui exigeait l’application complète de sa sanction. Face à cet imbroglio, et se disant «victimes des forces impérialistes occidentales ayant instrumentalisé les autorités camerounaises», ses responsables avaient annoncé que celle-ci émettrait désormais à partir de N’Djamena (Tchad) et Malabo (Guinée Equatoriale).

 

237online.com

 
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau