Cameroun: Affaire Koumate, la police disperse au gaz lacrymogène une manifestation à Douala

La police a dispersé au Gaz lacrymogène ce dimanche à Douala, une manifestation, en soutien à Monique koumate, la jeune femme morte samedi à l'hôpital Laquintinie de la ville éponyme.

Plusieurs leaders de l'opposition ont pris part à la manifestation et plusieurs personnes ont été interpellés.


Armand Ougock, Yaoundé

koaci

 
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau