CAMEROUN :: Aéroport international de Douala : la piste entièrement ouverte

Elle a été réceptionnée le 1er avril 2016 par les responsables des Aéroports du Cameroun.

2850 mètres. C’est la longueur de la piste d?atterrissage de l’aéroport international de Douala, désormais ouverte dans l’entièreté de sa longueur au trafic. Après la fermeture de l’aéroport du 1er au 21 mars 2016. En effet, venu présider le 22 mars dernier la réouverture officielle de 2350 m de piste et la reprise des vols, le ministre des Transports ; Edgard Alain Mebe Ngo’o ; avait donné rendez-vous le 1er avril 2016 pour la remise en exploitation globale du tarmac, dont 500 m restaient à terminer.

Chose désormais faite depuis vendredi avec la réception de l’ouvrage par Joseph Pokossy Doumbe, le président du conseil d’administration  des Aéroports du Cameroun et Thomas Owona Assoumou, le directeur général.

Le DG qui était descendu sur les lieux la veille, pour s’assurer que tout serait fin prêt pour le 1er avril et que les 500 m ont bel et bien été achevés, avait déclaré : « Globalement, on est satisfait. Les délais ont été respectés, la qualité aussi. Il ne manque plus que les avions ». A sa suite, le chef du projet, François Mboulana Bassega, avait expliqué en quoi consistaient exactement les travaux : « C’étaient des travaux de mise aux normes de la piste d?atterrissage selon les exigences de l’OACI (Organisation de l’aviation civile internationale, Ndlr), pour parvenir à la certification. Aujourd’hui, nous avons une piste d?atterrissage aux normes, prête à l’exploitation par tous les types d’aéronefs ».

Les 500 m restants concernaient ainsi la raquette de retournement du seuil 12. Selon les explications de l’ingénieur Mboulana Bassega, en termes simples, la raquette de retournement, c’est l’endroit où l’avion peut tourner et se mettre en position de décollage. L’avion peut donc maintenant faire un demi-tour pour se positionner soit pour un décollage, soit pour aller au niveau du parking. Et ce 1er avril, on a pu assister aux manœuvres d’appareils de différents gabarits, notamment le demi-tour sur ce bout de piste du MA60 de la compagnie nationale CAMAIR-CO. Ainsi qu’un Boeing 737-700 de la compagnie panafricaine A-Sky Airlines en provenance de Bangui.

Des mouvements qui ont eu lieu sous les yeux des autorités des ADC. Le DG, qui va donc s’atteler maintenant, sous l’instruction du ministre des transports, sur le plan administratif, à transférer l’ensemble des documents qui atteste de ce que ces Travaux ont été véritablement fait dans les normes par le groupement d’entreprises Sogea Satom et Razel, a ainsi confirmé la réouverture de la piste sur toute sa longueur de 2850 m. Et le PCA a exprimé sa fierté devant cette preuve concrète du processus de modernisation des aéroports du pays et d’amélioration de la qualité des services. Processus qui se poursuit.

Camer.be

 
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau