Boko Haram: Paris octroie 1,8 milliard F d'aide humanitaire au Cameroun

A travers cette contribution, la France entend répondre aux besoins des refugiés et déplacées dans la région de l'Extrême-Nord

La France vient d'apporter une contribution additionnelle de 492 million de FCFA au haut-commissariat des Nations unies pour les Réfugiés (HCR) au Cameroun. Objectif, répondre aux besoins des réfugiés et personnes déplacées internes dans la région de l'Extrême-Nord en proie aux exactions de la secte islamiste Boko Haram, apprend-t-on auprès de la représentation diplomatique de ce pays à Yaoundé.

Depuis 2015, c'est plus de 1,8 milliard FCFA d'aide humanitaire française qui a ainsi été octroyée au Cameroun via le HCR, le Programme alimentaire mondial et le mouvement de la Croix-Rouge. La même année, la France a octroyé plus de 6,7 milliards FCFA d'assistance aux pays du Bassin du lac Tchad directement menacés par Boko Haram. 

L'aide de Paris inclut l'assistance aux réfugiés centrafricains qui, selon les estimations, constituent la population de réfugiés la plus importante sur le territoire camerounais. 

Voici quelques jours, les Nations Unies (ONU) ont annoncé la mobilisation d'une enveloppe de 171,3 milliards FCFA pendant l'année 2016, dans le cadre du plan de réponse humanitaire à 1,1 million de personnes affectées par la triple crise qui sévit au Cameroun à savoir l'instabilité en République centrafricaine à l'Est, mais aussi les régions de l'Adamaoua, de l'Extrême-Nord et du Nord, frontalières avec le Nigeria et fortement impactées par les exactions de Boko Haram.

Selon l'ONU, sur 2,3 millions de personnes se situant actuellement dans le secteur de la sécurité alimentaire, 433.000 ont été répertoriées pour des besoins de nutrition et 988.000 pour les abris et les biens non alimentaires.

Dans le même temps, 327.000 enfants, âgés entre 3 et 17 ans connaissent un manque d'éducation et 549.000 autres présentent des besoins urgents de protection.

APA

 
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau