Boko Haram: le Cameroun à l'école du FBI

Les soldats camerounais ont bénéficié de l'expertise américaine en matière de détection des engins explosifs improvisés, du 08 au 12 février 2016 à Maroua.

 

Les Etats-Unis, véritablement engagés dans la lutte contre Boko Haram, soutiennent le Cameroun dans le combat qui se poursuit à l'Extrême-Nord du pays. C'est dans ce sens que s'est tenu à Maroua, du 08 au 12 février 2016, un séminaire organisé à l'initiative de l'ambassade des Etats-Unis au Cameroun.

Au centre des préoccupations, un point majeur : donner aux forces de défense camerounaise des techniques de détection des engins explosifs improvisés (EEI) pour qu'elles soient prêtes à contrecarrer et éviter les effets de surprise des actions de l'ennemi.

Cette rencontre étendue sur cinq jours a regroupé autour du général de brigade Jacob Kodji, commandant de la Région militaire interarmées n°4 (RMIA4), les forces de défense et de sécurité de la région de l'Extrême-Nord engagées dans la guerre contre le groupe islamiste nigérian.

La formation dirigée par des experts venus du Bureau fédéral des enquêtes du ministère de la Justice des Etats-Unis (FBI), s'est faite dans le but d'apporter une expérience supplémentaire aux forces de l'ordre du Cameroun afin qu'elles puissent démanteler les réseaux de terroristes qui forcent l'entrée en territoire camerounais.

 

Camernews.com

 
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau