Arnaque: le prix d'une place au paradis coûterait 150.000 euros

Deux voyantes ont été accusées de fraude en Italie pour avoir extorqué 150.000 euros à une femme qui souhaitait garantir une place au paradis à son père malade.
 

La femme de Conservano, une ville dans la région italienne des Pouilles (province de Bari), a payé 6.000 euros par mois pendant environ deux ans aux prétendues voyantes, qui lui avaient promis de guérir son père malade ou du moins de lui réserver une place au paradis, rapporte Il Messaggero.

Selon les voyantes, elles avaient besoin de cet argent pour acheter trois crucifix, produits par un charpentier de la ville italienne de Bassano del Grappa (nord) en guise de garantie.

Les crucifix devaient ensuite être "bénis" tous les 30 jours par une religieuse qui inexistante, répondant au nom de Sœur Marie de la Croix, avant d'être transmis à la victime de la fraude.

Quelques milliers d'euros supplémentaires ont été par la suite versés en liquide par l'infortunée pour les besoins de la "communauté religieuse" locale des "voyantes".

La femme a rencontré ces deux "voyantes", Lucie Borrelli, âgée de 51 ans et Paola Catanzaro âgée de 40 ans, connue sous le nom de "Mystic Paolo" avant un changement de sexe, lors d'une prière dans le groupe de "guérison spirituelle" à Conservano.

"Dieu m'a demandé trois croix par mois" a dit la femme aux enquêteurs, en ajoutant que "Mystic Paolo" l'avait convaincue qu'elle était un archange envoyé par Dieu pour lui transmettre des messages.

La femme a commencé à soupçonner les "voyantes" de l'avoir trompée en avril 2012, après que la paire lui a demandé de l'argent pour assurer le fonctionnement de son groupe spirituel et de financer la distribution de crucifix spéciaux à travers le monde.

C'est une fois endettée qu'elle a pris conscience d'avoir été victime d'une escroquerie.

 

Sputniknews

 
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau