Cameroun - Terrorisme: L’armée nigériane tue par erreur des civils camerounais et un autre attentat suicide fait six morts ce lundi 18 janvier 2016 !

La semaine a commencé très mal pour les habitants de Nguetchewe, une localité de la région de l’Extrême-Nord. Pour la première fois, ils ont été la cible des membres présumés de Boko Haram.

Un attentat suicide survenu aux premières heures de ce lundi 18 janvier 2016 dans une mosquée du coin, a tué six des personnes qui s’y étaient rendues avant le lever du soleil pour la prière. C’est la deuxième fois en l’espace de cinq jours que les terroristes ont réussi à frapper dans un lieu sacré. Le premier attentat suicide avait fait le 13 janvier dernier, 13 morts à Kouyapé, une autre localité de la région de l’Extrême-Nord.

En dehors de cet acte terroriste de trop, notre confrère Guibai Gatama fait savoir qu’une maladresse de l’armée nigériane depuis le Nigeria, a ôté la vie à deux habitants d’Achigachia, une localité du Cameroun, frontalière au Nigeria. «Un obus tiré par l'armée nigériane est tombé par erreur sur la localité d'Achigachia et a fait 02 morts et 05 blessés chez les villageois» précise notre confrère.

Depuis que le nouvel An 2016 a commencé, il ne se passe pas un seul jour sans que des membres présumés de Boko Haram commettent des actes de terrorisme au Cameroun, malgré le déploiement de la Force Multinationale Mixte.

Adeline ATANGANA

 
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau